Ouverture de la "Caverne du Pont d’arc", réplique de la grotte Chauvet, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO [ar] [en]

La grotte ornée du Pont-d’Arc, réplique de la grotte Chauvet découverte il y a 20 ans, a été inaugurée le 25 mars dernier. Projet unique au monde, elle est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2014 et permet de comprendre et d’expliquer l’intérêt patrimonial de ce site vieux de 36 000 ans. Elle est aussi un témoignage éblouissant du génie artistique de l’homme de la préhistoire.

Installée dans le parc naturel du Razal, elle est la plus grande réplique de grotte ornée au monde, avec 3000m² de surface au sol et 8000m² de décors qui reproduisent à l’identique les représentations que l’homme préhistorique a tracées sur les parois de cette grotte. L’écrin naturel du Pont-d’Arc accueille également un centre de découverte destiné à informer le public sur l’environnement et le mode de vie des populations ayant occupé ce territoire.

En plus des 400 000 visiteurs attendus chaque année, le projet encourage la mobilité des chercheurs nationaux et internationaux sur l’étude des milieux souterrains et de l’art pariétal.

« La réalisation de ce projet porté par l’équipe du syndicat mixte de La Caverne du Pontd’Arc a été confiée aux architectes du cabinet Fabre / Speller (Xavier Fabre et Vincent Speller) et de l’Atelier 3A (Albert Ollier) associés, pour la scénographie, à l’agence parisienne Scène (Jean-Hugues Manoury et Mélanie Claude). La réplique est administrée par la société Kleber Rossillon spécialisée dans la gestion de sites culturels et touristiques dans le cadre d’une délégation de service public. »

publié le 01/04/2015

haut de la page