Inauguration de l’exposition « Qal’at Al-Bahreïn à travers les âges »

Un projet d’installation artistique interactive réalisé par l’artiste Marie-Françoise Rouy et le compositeur Luc Martinez a été inauguré ce samedi 26 avril par la ministre de la culture cheikha Mai bint Mohammed al Khalifa, en présence de l’ambassadeur, au Fort de Bahreïn.

Conçue comme un circuit à travers le site, l’installation se compose de six stèles didactiques et de trois créations artistiques.
Reconnectant « les deux mers » de la civilisation Dilmoun, « Le puits d’Enki » revisite la légende du dieu mésopotamien de l’eau et de la sagesse à travers une interprétation artistique originale.
La « Madbasa » évoque quant à elle la grandeur du Bahreïn ancien, qui connut plus de 3000 ans de prospérité économique grâce au commerce du traditionnel sucre de dates.
Enfin, plongeant le visiteur dans « Les fils de la mémoire » de l’âge de bronze, l’artiste japonais invité Chiharu Shiota rend hommage au célèbre cuivre dilmounien, fruit de la richesse de cette civilisation pendant de nombreux siècles.

Visible pendant une année entière, cette scénographie aura pour but d’intensifier l’émotion ressentie par le public de Qal’at al-Bahreïn, tout en le sensibilisant davantage à l’importance historique du lieu.

publié le 30/04/2014

haut de la page