Fête de la musique à Bahreïn, 15-16-18 mai

Pour conserver son esprit festif, l’Ambassade de France et l’Alliance française ont choisi d’organiser la Fête de la musique un mois avant la date traditionnelle du 21 juin. Une série de manifestations en plein air ont ponctué ces trois journées placées sous le signe d’Euterpe.

Inspirée du modèle français, qui fête cette année ses 32 ans, la Fête de la musique s’est déroulée en trois lieux, offrant à chaque occasion une ambiance différente : Jazz à Adliya (Restaurant Block 338), performances, groupes pop et electro à Muharraq (Maison Jamsheer), et pour finir chanson française à Issa Town (Alliance Française).

Le collectif bahreïnien Boho Baha « s’appropriant » de Beït Jamsheer aura sûrement été l’un des événements les plus originaux de ces trois jours grâce à une succession de concerts et aux installations lumineuses sous un aspect parfaitement inédit. Les visiteurs pouvaient ainsi déambuler à travers la maison pour suivre une sorte de parcours initiatique qui mettaient tous leurs sens en éveil (projections de lumières et films, nuage de fumée, table de mixage mise à libre disposition, prestations de plusieurs groupes de musique locaux…).

Les amateurs de jazz ou des classiques de la chanson française d’Edith Piaf et de Charles Aznavour n’étaient d’ailleurs pas en reste et ont pu profiter de deux concerts de qualité donnés par des artistes français venus pour l’occasion.

Cette opération n’aurait pu être réalisée sans le soutien actif de la société bahreïnienne Alba.

publié le 30/09/2014

haut de la page