Déclaration de l’Ambassade de France à Bahreïn, le 29 avril 2018 [ar] [en]

L’ambassade de France salue la décision, annoncée le 26 avril par le Roi Hamad ben Issa Al Khalifa, de commuer les peines de quatre personnes condamnées à mort en une peine d’emprisonnement à vie. La France mobilisée pour l’abolition universelle de la peine de mort, encourage les autorités bahreïniennes à poursuivre en ce sens et à rétablir un moratoire en vue d’une abolition définitive.

publié le 30/04/2018

haut de la page