Coopération Educative et Linguistique

Une des tâches assignées au Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France est de promouvoir l’enseignement et l’apprentissage de la langue française. Des actions se développent ainsi dans le cadre d’une coopération étroite avec le ministère de l’Education bahreïnien.

Contact au SCAC : Mlle Alice DE MONY-PAJOL, chargée de mission pour la coopération culturelle, éducative et linguistique

- Le français à l’école

Dans l’enseignement public secondaire, pour la rentrée 2010, deux situations coexistent : l’ancien système avec le français comme matière optionnelle que les élèves peuvent poursuivre, en 2ème et 3ème année du secondaire, à raison de 4 séances de 50 minutes par semaine pour un ou deux semestres (maximum). Leurs résultats comptent pour l’obtention du diplôme de fin d’études secondaires.
Le nouveau système, actuellement établi à titre expérimental dans cinq écoles a amené tous les élèves de 6e à débuter le français à raison d’une séance de 40 minutes par jour. Ils poursuivront le français durant toute leur scolarité. L’expérience a été concluante, et ce système s’étendra à cinq autres écoles publiques en 2011-2012.

Dans le secteur privé, l’enseignement du français est présent dans un grand nombre d’écoles privées, comme matière optionnelle ou obligatoire (dans les établissements qui proposent le Baccalauréat International).
Des classes à français renforcé existent dans certains établissements privés (Ibn Khaldoun National School). Des cours de français sont ainsi proposés aux élèves de ces établissements de la sixième à la Terminale afin de leur permettre d’atteindre un niveau DALF (Diplôme avancé de Langue française) et de s’inscrire dans une Université française pour y poursuivre leurs études.

Deux fois par an, des experts en méthodologie de l’enseignement du FLE sont invités à Bahreïn pour assurer la formation des enseignants sur des questions pointues de la Didactique du Français Langue Etrangère, en réponse aux attentes formulées par les enseignants et le superviseur général du français au ministère de l’Education bahreïnien.
Sont également financées pour les professeurs de français des bourses linguistiques et pédagogiques durant l’été.

- Le français à l’université

L’Université de Bahreïn (UoB)
Le 11 février 2009 a vu l’inauguration du Centre d’Etudes françaises à l’UoB par le Président de la République. Cette structure, destinée à gagner en ampleur et projets propose essentiellement des cours facultatifs pour des étudiants débutant le français. Il s’y déroule également des formations des professeurs de français. Les étudiants bahreïneins ayant fait le choix d’apprendre le français au CEF sont soutenus par l’ambassade de France, qui leur offre notamment des bourses linguistiques de courte durée.

Pour plus d’information sur le CEF, consultez la rubrique "Coopération universitaire".

- Bourses linguistiques de courte durée

Chaque été, une quinzaine de lycéens et étudiants bénéficient d’une bourse linguistique, financée par le SCAC afin de suivre deux à quatre semaines de cours de français intensifs en France. L’été dernier à Nice et Vichy, huit lycéens et huit étudiantes ont effectué leur stage, respectivement au centre Azurlingua et au Cavilam.

- L’Alliance française et son antenne : le Centre culturel franco-bahreinien « la Maison Jamsheer »

L’ambassade de France, en lien avec l’Alliance française encourage les élèves des écoles publiques et privées à passer le DELF/DALF afin de voir leur niveau de français internationalement reconnu.
Pour plus d’informations sur l’Alliance française : http://www.afbahrain.com/

- Le lycée français MLF de Bahreïn

Le lycée français offre depuis 1976 un enseignement en langue française.

Devenue Lycée français MLF de Bahreïn en 2008, l’établissement accueille aujourd’hui 500 élèves de 43 nationalités différentes, qui suivent un enseignement direct et homologué par le ministère français de l’éducation nationale depuis la maternelle jusqu’à la classe de 2nde.

Un enseignement en partenariat avec le CNED est également dispensé en 1ère et en Tle ES et S. Les élèves de ces niveaux sont encadrés par des enseignants titulaires de l’Éducation Nationale.

Les élèves du lycée Français MLF de Bahreïn étudient, en plus du français qui est la langue de scolarisation, l’arabe et l’anglais dés les plus jeunes classes. Tous les élèves, arrivés en classe de 4ème, étudient également l’Espagnol.

Pour en savoir plus : http://lfbah.webnode.fr/

publié le 30/09/2014

haut de la page